Le patchouli en parfumerie

Essence aux effluves aussi complexes qu’intenses, le patchouli fait partie des chouchous des parfumeurs. C’est indéniable. Longtemps mis de côté, boudé, oublié, son caractère terreux, boisé, camphré et moisi, a très vite resurgi. Tout a (re)commencé le jour où l’engouement pour les parfums orientaux a éclos… Dar Al Musc vous présente le patchouli, cet ingrédient phare de la parfumerie.

Qu’est-ce que le patchouli?

Contrairement à ce que beaucoup pourraient penser, le patchouli n’est ni une plante, ni un bois. Petite feuille verte ou acajou venue tout droit d’Indonésie, le patchouli, une fois séchée, délivre des notes puissantes, envoûtantes.  De son nom latin Pogostemon Patchoulile patchouli tient son nom du tamul « patch », qui signifie « feuille  » et « ilai », qui signifie vert.  Cette  plante, dont l’apparence rappelle curieusement la menthe, est originaire de Chine Orientale et d’Inde. Tige ferme et velue, cette plante aux grandes feuilles duveteuses, dévoile toute son essence, seulement une fois séchée. Fraîche, elle ne dégage presque rien. Orné de fleurs blanches contrastées de violet, le patchouli, plante au spectre d’arbuste, est de plus en plus prisé.  Et ce, même après avoir connu une période avortée.

Histoire du patchouli : de la gloire à la déchéance

Le patchouli fait son apparition en Angleterre au début du XIXème siècle. A l’époque Victorienne, les bourgeois s’enorgueillissent de ses effluves envoûtantes. Pots pourris, parfums, le patchouli règne en maître parfait dans les demeures anglaises. Il arrivera en France emmitouflé dans des châles de Cachemire venus d’Inde et d’Indonésie. Les feuilles de patchouli, utilisées pour protéger les étoffes des mites, étaient glissées à l’intérieur des châles. Elles y imprégnèrent leur parfum sensuel et gracieux. Pour le plus grand bonheur de ces dames qui exhibaient fièrement leurs châles.  Parées de charme, elles étaient lovées dans  leurs tissus exotiques aux senteurs sensuelles. Le patchouli était à son apogée. Puis vint la décadence. De symbole de séduction, il devint un symbole de rébellion, quand les hippies s’emparent de lui. L’extravagance de cette période, ses excès, ont fait noyé la réputation de cette essence si riche, si sensuelle. Ces notes capiteuses qui faisaient son charme, sa réputation, l’ont trahi. Pour masquer les odeurs de drogue en tous genres, les hippies de l’époque des années 70, ont eu recours au patchouli. Des feuilles séchées de mauvaise qualité, pour couvrir l’odeur de l’herbe, furent une mauvaise idée. Encanaillé, le patchouli s’évapore peu à peu du marché…. jusqu’à disparaître.

Le patchouli en parfumerie

Addictive, sensuelle, puissante, c’est ainsi que l’on définirait l’odeur du patchouli. Des effluves qui rappellent élégamment la séduction, l’amour. Pour recueillir l’essence du patchouli, les feuilles séchées seront distillées à la vapeur. Son huile essentielle, afin d’être débarrassée de son âcreté, sera épurée durant plusieurs mois. C’est ce que l’on appelle « le coeur du patchouli ». Parfums orientaux, chyprés, boisés,  le patchouli dépose partout ses notes terreuses et camphrées.  Enveloppant, tenace, prenant, le patchouli il n’a jamais autant séduit.

Description olfactive du patchouli

Petite touche de cacao, pomme trop mûre, bouchon de vin, chacun y va de son imagination pour décrire l’odeur du patchouli. Camphrée, humide, presque poussiéreuse, boisée, terreuse, l’odeur du patchouli est aussi intense qu’énigmatique. Difficile de lui coller une étiquette précise, c’est sans doute ce qui fait le charme de l’essence de patchouli.

Utilisation du patchouli

Employé aussi bien dans les parfums pour homme que pour femme, le patchouli est la matière première de la parfumerie par excellence. Charismatique, plein de prestance, il est l’épine dorsale des parfums orientaux. Enjoliveur, le patchouli sait aussi bien se montrer sombre que sensuel, plein de caractère, doux et frais. D’ailleurs, qu’elles soient gourmandes ou florales, le patchouli s’érige en véritable garant d’harmonie, entre les notes de fragrances orientales.

Le patchouli fait inexorablement partie de notre palette olfactive, si bien que Dar Al Musc le met magnifiquement en exergue dans son fameux musc noir. Un grand classique de la parfumerie orientale à la robe douce et boisée. Apprivoisez donc ce caractère dur qu’il s’emploie à montrer, et appréciez à sa juste valeur la douceur que le patchouli garde en secret. Boisé, cuivré, musqué, un brin épicé, le Musc Noir est sans conteste un must musc que nous vous conseillons de tester.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *