Collection privée

Les collections privées en parfumerie

Des voyages, des histoires, des atmosphères, les collections privées en parfumerie sont d’abord le reflet d’une ambiance avant d’être parfum. C’est tout un univers qui est créé autour du jus ; le flacon attise la curiosité, son image intrigue, on devine à travers son nom ses notes et son histoire. Si certains voient en la parfumerie de niche un génie marketing, d’autres y voient surtout un retour aux sources, comme si l’on rendait à la parfumerie ce qui lui appartenait : prestige et authenticité. Les collections privées ou quand la parfumerie de niche renaît de ses cendres. Dar Al Musc lève le voile sur ce business aussi captivant que juteux.

Le parfum : du produit de luxe au bien de surconsommation

 

Le parfum est un accessoire indispensable aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Si autrefois il était signe de richesse, qu’il était presque destiné à une élite, son usage s’est aujourd’hui vulgarisé, au point où certains changent de parfum comme de chemise. Cette popularisation du parfum est dû en grande partie à la surconsommation dans laquelle nous baignons, car si jadis il fallait plusieurs années pour créer un parfum, de nos jours, une seule année suffit à la naissance de deux ou trois fragrances. Un rythme effréné que suivent les parfumeries afin de répondre à une boulimie olfactive chez le client. Une hyper-consommation non sans conséquences ….

Collection privée : quand les grandes marques s’y mettent

 

Devant cette paupérisation du parfum, les grandes marques ont très vite flairé qu’il leur fallait se démarquer pour pouvoir survivre. Il n’était nullement question d’abandonner la parfumerie sélective, seulement de développer une nouvelle gamme de jus plus attrayante, plus travaillée, plus select. Une collection privée de parfums à l’instar des parfumeries indépendantes sonnait comme une évidence. Dior, Guerlain, Armani, Chanel, Yves Saint Laurent, Tom Ford, Dolce & Gabbana ; la crème des crèmes de la parfumerie s’y met et le résultat tant attendu est au rendez-vous … Des flacons de parfum vendus à plus de 100 € . Le pari est gagné.

Une stratégie marketing bien ficelée

 

Si les collections privées connaissent un succès de plus en plus grandissant, c’est en partie grâce à une stratégie marketing bien ficelée. Les parfums ne sont disponibles que dans un nombre de points de vente réduit, et surtout en quantité limitée.  Il est important de créer ce sentiment d’exclusivité chez le client. Même si les prix des flacons de la parfumerie sélective sont souvent contestés (prix trop élevés comparés aux coûts réels), ceux des collections privées sont quant à eux justifiés.  

Le parfum, ce nouveau Graal

 

Précieux, original, riche, exclusif, le parfum issu de la parfumerie de niche est présenté comme un nouveau Graal que les initiés des effluves s’arrachent. Ce marché signe la renaissance de la parfumerie ; laquelle s’essouffle et s’engouffre dans des fragrances standardisées.

Esthètes, badauds et blasés : un public conquis et confirmé

 

Il y a ceux qui aiment l’authentique, ceux qui aiment le changement, et les curieux. Depuis un peu plus d’une décennie, le public est habitué à sentir des parfums gourmands, peu importe la maison de parfum, les jus se ressemblent tous, à quelques exceptions près. Les nez sont saturés … Cette standardisation va pousser les esthètes, les badauds et même les blasés à s’intéresser de plus près au parfum, au VRAI PARFUM.  Les créateurs indépendants, ou pas, vont donc répondre à cette nouvelle demande. Il faut satisfaire la curiosité olfactive de ces nouveaux amateurs de parfum, étancher leur soif de renouveau, de singularité sur leur peau. Une envie que les parfumeurs veulent à tout prix assouvir.

Ne pas brûler les étapes

 

Si la demande est grandissante, il n’en demeure pas moins que les maisons de parfum prennent leur temps pour créer un parfum d’une collection privée. Pas question de brûler les étapes. Si les grands marques ont aujourd’hui toute leur collection privée, ce sont les maisons de parfum indépendantes qui tirent réellement leur épingle du jeu. Le public est vraiment en quête d’exclusivité. On fait alors appelle à des créateurs de parfum qui vont d’abord esquisser une histoire, des notes, un nom, un flacon, et enfin un packaging. Chaque chose en son temps ; d’une part parce que le client est à la recherche de matières premières de qualité, mais aussi et surtout parce que le parfum reste un outil de séduction, de sensualité, auquel une belle histoire qui fait rêver doit forcément y être attachée.

Les collections privées sont une invitation à l’exercice : inviter le client à ne pas être guidé par les affiches et les promos alléchantes, mais par son nez. Sentir et ressentir un parfum, être capable de décrire une pyramide olfactive, se délecter tout simplement d’un parfum comme il se doit. Avec notre collection privée inspirée directement des grandes maisons de  la parfumerie, Dar Al Musc vous initie aux effluves de qualité. Toute comme la haute couture a ses collections haut de gamme, la parfumerie s’essaie aussi à la haute parfumerie …

Bois d'ispahan

Bois d’Ispahan by Dar Al Musc

Joyau du Moyen-Orient serti de feuillage, oasis de fraîcheur au milieu de nulle part, Ispahan fait encore et toujours rêver. Elle fut un véritable carrefour où les richesses, les peuples, les parfums, les étoffes, les épices et les savoirs, s’entrecroisaient. Des contrées inespérées, des paysages à faire pâlir l’Occident, aujourd’hui Dar Al Musc vous fait découvrir le bois d’Ispahan.

Entre carrefour de sens et d’essences

Il est difficile, voire impossible, de parler d’Ispahan sans évoquer la fameuse route de la soie. Ce croisement incontournable où les effluves les plus suaves rencontrent les fragrances d’épices aux mille et une vertus. Une succession de steppes, de désert, de montagnes, un écrin de verdure aux effluves de santal… Mademoiselle Ispahan, véritable bijou,  a su dompter la solitude des altitudes vertigineuses, tout  en assurant un havre de sécurité et de prospérité, à ses hôtes.

Entre trêves et réalités

Un alliage  de sentiments fougueux dignes des princes ténébreux, ayant pour seconde peau des muscs capiteux. Redoutables et vulnérables à la fois, leur présence à elle seule fait référence à leur majesté légendaire et leur classe naturelle. Leur posture charismatique impose respect et attraction à celui qui se trouve dans leur sillage parfumé. D’essences rares et précieuses descendent leur princesse : la beauté orientale à l’état pur sous toutes ses coutures, à l’évocation du bois d’Ispahan, se dresse.

Bois d’Ispahan : une mosaïque de chaleurs

Des chaleurs qui s’épousent, des notes qui s’enlacent dans des lieux confinés comparables à des riads persans. C’est un lieu propice aux confidences, où les premières perles de musc déversent mystère et font parler les plus anciens manuscrits jalousement gardés. Le bois d’Ispahan sert alors à révéler certains de leurs secrets.

Symbiose des continents

La rose, en notes de tête, préface le sillage du bois d’Ispahan. Une invitation poétique, douce et légère, très vite rattrapée par les notes de cœur. Le santal, le oud, le patchouli, et le cèdre atlas, à eux quatre, forment et emprisonnent la puissance  des continents. Le patchouli envoûtant, camphré et terreux,  murmure aux amoureux éperdus, des poésies volées aux vents du désert. Bois noble, mythique, poudré, lacté et tenace, le santal telle une armure, se veut garant de moments orageux. Des invitations aux voyages merveilleux, des senteurs qui enrobent de douceur. Une explosion d’arômes au creux de leur parcours sur le corps. Voilà ce que promettent les sillages parfumés du bois de santal.   Le oud en véritable maître, impose ses notes séduisantes et raffinées. Secondé par le cèdre atlas aux notes camphrées, boisées, cuirées et douces, tempère l’ivresse et l’ardeur du santal.

Un subtil envoûtement

Floral, animal, ambré et herbacé, le Labdanum ciste marque au musc indélébile ses notes sauvages et obsédantes. Aphrodisiaque, il sculptera  des silhouettes aux allures racées et boisées, dans le dessein de faire chavirer les âmes dans un monde de sens et de sensualité. Un univers où promesse est faite d’embrasser l’esprit du mystère d’Orient, même caché. Le safran laisse éclore en notes de fond, ses atours miellés, cuirés et pimentés. Ses pistils tels des étoiles, des papillons célestes,  déposent sur la peau  une offrande gourmande  et précieuse.

Bois d’Ispahan :  un poème à ciel ouvert

Les notes de Bois d’Ispahan sont comparables à des sonorités, qui sitôt chantées au creux de l’oreille, se taisent brusquement pour mieux venir la  hanter.   Leur spectre prend corps pour redessiner le nôtre dans une myriade de notes chaleureuses et envoûtantes. Leur bouquet musqué et enveloppant, fait place ça et là , aux notes sucrées et boisées, pour enfin libérer des souffles obsédants et chauds. Puis un silence s’invite dans ce tourbillon d’essences, pour que reviennent en mémoire toute l’ivresse et la puissance contenues dans une larme de ce parfum. C’est ainsi que se profilent les mille visages contenus dans cet étrange mélange raffiné et mystérieux. Une invitation au voyage aux portes du temps qui s’accélère au rythme du palpitant et s’apaise un court instant.   Enfin, une explosion d’arômes terreux et humides, aux charmes irrésistibles, commence sa séduisante attraction :  pousser le  désir à l’extrême… Céder à la tentation …

Au fond, le bois d’Ispahan est une évocation sensuelle à la robe boisée et épicée, un musc qui enivre et fait rêver. Dar Al Musc vous transporte là où vos sens aspirent à s’abandonner, où les volutes et voluptés prennent alors leur envolée.  Laissez-les donc enflammer votre esprit et mettre en fusion vos sens.

Le Musc Rose

Quand le nénuphar, aux touches florales et sensuelles, épouse la Rose, l’Orange, le Musc et le Freesia, cela donne un musc sans pareil.
Au détour d’un sentier, flacon en main, le coeur léger,  Dar Al Musc vous conte le Musc Rose de chez Ajmal, un musc empreint de douceur et de caractère.

Les parfums Ajmal : une parfumerie de prestige

Depuis sa création en 1953  par le regretté Ajmal Ali,  et jusqu’à aujourd’hui, la maison de parfum Ajmal basée à Dubai s’efforce d’offrir aux amoureux de parfums, des fragrances aux sillages aussi riches que longs.
Des matières premières de qualité, un savoir-faire qui se transmet de génération en génération, des notes malaisiennes, indiennes, du safran, de l’ambre, du musc, du oud. Tels sont les ingrédients de la réussite de la maison Ajmal…
Et si au départ, cette grande maison de parfum n’était qu’une entreprise familiale, elle est désormais une référence mondiale en matière de parfums.

“Un parfum est tout ce qu’il vous faut pour voyager dans le temps, tel est le lien entre la mémoire et l’odeur”. C’est ainsi que Ali Ajmal définissait le parfum… Laissez-nous donc vous faire voyager!

Une roseraie à nez ouvert

Le musc rose de chez Ajmal, une fois posé sur votre poignet, dévoile peu à peu ses notes teintées d’agrumes et de fleurs, une invitation au voyage, une roseraie à nez ouvert.
Imaginez-vous un instant pénétrer des jardins à perte de vue, vous y poser, et de vos yeux, les fleurs ici et là, glaner.
Aussi jolies les unes que les autres, suaves, espiègles, elle vous enivrent et vous transportent de Damas à Johannesburg. Ou quand l’Amérique du Sud épouse l’Orient…

Le nénuphar (water lily)

Le nénuphar est plante aquatique issue de la famille des Nymphéacées qui croît essentiellement à la surface des eaux douces des pays d’Asie et d’Europe.
Cette  plante à rhizome abrite des fleurs esseulées, immaculées, violacées, rougeâtres ou jaunes, aux feuilles rondes et flottantes.
La fleur de Nénuphar
est de plus en plus prisée en parfumerie.
Ses effluves floraux, sensuels et doux confèrent au parfum une touche capiteuse et fleurie.
Une note de cœur qui marque l’oraison florale qui s’annonce à travers le parfum.
Il se dégage également un sentiment de pureté, un vent de fraîcheur, une certaine sérénité.
En plus de tous ses atouts, le nénuphar est un excellent fixateur qui va accentuer les notes de fond boisées, pour mieux les mettre en avant.

Freesia l’incomprise

Rouge, rose, orange, jaune, blanc et violet, le freesia est une fleur muette au parfum subtil, délicat, qui regorge de nuances douces, fruitées, épicées. Muette, parce que comme le lilas, le muguet ou la jacinthe, elle ne peut être distillée.
Point d’huile essentielle, ni d’absolu.
Ainsi, ce sera au parfumeur de faire appel à ses sens, en s’évertuant à reproduire le parfum délicat exhalant du freesia. Malgré toutes ces qualités, le freesia n’est guère mis en valeur, et l’on se retrouve souvent avec un jus singulier, un parfum qui se confond avec d’autres, qui peine à se démarquer.
Et pourtant, il suffit de respirer un freesia pour se rendre compte de son parfum, de ce qu’il transporte comme notes exquises.
Ajmal a su redonner au freesia l’attention qu’il mérite. Aussi à travers son musc “musc Rose” l’on saisit parfaitement les tonalités poivrées, vertes, un brin sucrées, orchestrées par le freesia.

Des agrumes, des fleurs et du musc blanc

Originaire de Chine, l’Orange dont les essences sont principalement produites en Floride et au Brésil,   apporte au musc Rose le côté fruité qui lui sied. Frais, sirupeux, zesté, doux, l’Orange mêlée à la Rose et au musc entretient un côté mystique, à mi-chemin entre la douceur et la fraîcheur, un savant équilibre entre la sagesse et l’ivresse. Le musc blanc dépeint des notes poudrées, sucrées, sensuelles, là où la Rose déploie volontiers les siennes.
Unique, somptueuse, insatiable, la Rose nous dévoile tout au long du sillage ses atours les plus improbables.

Frais, sucré, boisé, épicé, doux, mixte, le musc Rose de chez Ajmal fait voyager vos sens en investissant vos cous et poignets.
Dar Al Musc est ce relais entre l’exquis et l’authentique, découvrez sans plus tarder le savoir-faire d’une grande maison de parfum à l’instar d’Ajmal, dans notre boutique.