logomodif-noir

Dar Al Musc est là pour vous servir

Votre satisfaction, est notre est notre réelle motivation.
Non pas parce que c’est une règle d’or chez les commerçants, mais parce qu’en tant qu’ambassadeur du Parfum, nous vous devons écoute et satisfaction.
Et parce que notre boutique est aussi la vôtre et que vous êtes aussi acteurs de notre succès bi idhniLahi, nous avons décidé de vous donner la parole en organisant un sondage sur Twitter.
Marketing, eau de parfum et surprise, Dar Al Musc s’ouvre à vous en toute franchise.

Dar Al Musc à votre écoute

L’idée du sondage avait pour finalité d’avoir l’avis de nos fidèles clients et de nos futurs clients sur l’image qu’ils se font de la boutique Dar Al Musc, mais pas que. En effet, pour grandir et s’améliorer il faut savoir être à l’écoute des remarques constructives.

En toute honnêteté

Nous avons posé des questions portant sur différents aspects de Dar Al Musc : marketing, packaging, communication, délais de livraison, et surtout parfums. Vos préférences, vos impressions, vos suggestions, nous ont permis de mieux cerner vos attentes. Nous avons pris note et des changements et des améliorations auront lieu incha Allah. Des efforts seront notamment apportés quant aux délais de livraison.  Nos créations seront travaillées en tenant compte de vos exigences en matière de parfum : sillage, tenue, souvenir olfactif

Une gamme d’eaux de parfums

Vous avez été nombreux à répondre à notre sondage et à avoir marqué un intérêt pour la création future d’une gamme d’eaux de parfum de chez Dar Al Musc. Un engouement auquel nous ne sommes pas restés insensibles. D’ailleurs, les nouvelles fragrances ont été dévoilées plus vite que prévu ; quelques temps seulement après le sondage.

Le meilleur pour la fin

Dar Al Musc a l’honneur de vous présenter sa nouvelle gamme d’eaux de parfum à des prix défiant toute concurrence. De plus, toujours dans un esprit novateur, et dans l’idée de vous satisfaire, nous avons introduit un nouveau concept de parfumerie écolo !
Nos dix nouvelles fragrances de haute qualité, et dont les effluves, la tenue, le sillage, le rendu, n’ont rien à envier aux parfums de grandes marques, seront vendues dans des flacons rechargeables.

De la qualité et rien que de la qualité  

Avec une concentration à 15% et une longue macération, les tenues et les sillages sont vraiment exceptionnels !
Nul besoin d’y laisser des plumes chez les grandes chaînes de parfumerie, chez Dar Al Musc nous veillons à vous proposer ce qui se fait de mieux en parfumerie, avec un prix toujours très compétitif.

Des minis prix pour des formats généreux

Avec notre nouvelle gamme d’eaux de parfum, nous avons voulu rendre accessible les parfums de qualité à un plus grand public. Conscients que le porte-monnaie dédié mensuellement au budget parfum est différent d’un foyer à un autre, nous avons voulu proposer un concept nouveau qui n’enlève rien au rapport qualité/prix.  

Voici les formats que nous commercialiserons :

  • le flacon de 30 ml à 10€.
  • le flacon de 50 ml à 15€.
  • le flacon de 100 ml à 25€ .

And last but not least (et pour couronner le tout), vous aurez la possibilité de recharger vos flacons de parfum en magasin et ainsi bénéficier d’une réduction de 2€ par flacon ! De quoi varier les plaisirs olfactifs sans se ruiner !

Vous faire voyager encore et toujours à travers nos fragrances, être proches de vous et être sensibles à vos attentes, tels sont les principaux engagements que Dar Al Musc a pris auprès de vous. Et si vous ne voulez rien rater de notre aventure, du quotidien parfumé de notre boutique, suivez-nous sur les réseaux sociaux et n’en perdez pas une miette. Dar Al Musc pour vous servir !

Suivez-nous sur Facebook.

Suivez-nous sur Twitter.

Suivez-nous sur Instagram.

La parfumerie de niche

La parfumerie de niche

Alors que jusque là, le marché de niche de la parfumerie était un cercle fermé, très sélect, qui n’était accessible qu’aux parfumeurs indépendants, il semblerait que depuis quelques années les grandes marques aient rejoint l’arène.
L’arrivée de ces parfumeries habituées au conformisme dans la cour des grands, est-elle synonyme de l’éclatement de l’alcôve restreinte et privilégiée ?
Le marché de niche tend-il à disparaître ?
Bien que leurs desseins se ressemblent, voyons comme les finalités divergent.

Le marché de niche

La fin des années 70, le début des années 80, marque le début du marché de la parfumerie de niche. À l’origine de cette émancipation de la parfumerie, la toute puissance du marketing dans le monde du parfum.
Face à cette véritable explosion du marketing, les parfumeurs indépendants vont chercher à se démarquer de la parfumerie dite “de masse”.
Alors que les maisons de mode mettent en avant leurs créateurs, les maisons de parfum oublient les leurs et mettent en exergue uniquement le produit.
C’est de là qu’est apparue la parfumerie de niche pour affirmer le fait que les créateurs de parfum étaient là avant tout pour raconter des histoires, que le créateur devait être valorisé pour ses œuvres.
La parfumerie de créateurs devient alors une véritable alternative à la parfumerie sélective.

Qui sont les acteurs du marché de niche?

Différents, étonnants, innovants, attrayants, ainsi sont les parfums de niche .
Ce secteur qui existe depuis longtemps, fait de plus en plus parler de lui.
C’est cette communication de plus en plus grandissante qui a accru l’intérêt des curieux pour ces maisons de parfumerie.
Ne parlez plus de marché de niche, les créateurs de parfum préfère la qualification de “confidentielle” à la très peu flatteuse de “niche”.

Et même si au départ ce marché de parfumerie confidentielle concernait uniquement les créateurs indépendants, les grandes marques de parfum ont rejoint la lice.
Dior, Guerlain, Chanel, Armani, pour ne citer qu’eux, ont senti le flair juteux des parfums confidentiels, créant ainsi leur propre gamme de parfums.

A qui s’adresse le marché de niche?

Au départ,on qualifiait la parfumerie de niche d’audace créative, et c’est sur ce credo que s’est créée la parfumerie confidentielle.
On peut la résumer en un réseau plus sélectif, un public restreint mais savamment ciblé, des points de vente en minorité, exit les parfumeries de masse de la parfumerie sélective.
Ces critères ne concernent pas uniquement les parfumeurs indépendants puisque même les grandes marques proposant des collections privées, ne les exposent pas là où l’on retrouve habituellement la parfumerie sélective.
On pense ici aux grands distributeurs tels que Sephora, ou encore Marionnaud.

Même les grandes maisons comme Chanel, Dior ou encore Guerlain, n’étalent pas leurs collections de parfums sélectives ça et là.
Elles portent bien leur nom et ne sont disponibles que dans des boutiques “sélectionnées”, rarement en Province et plutôt dans les grandes métropoles de l’Hexagone.

Tout comme les points de vente sont restreints pour les parfumeurs indépendants et les grandes marques de parfum, le nombre de flacons l’est également.
Pas question que ce petit trésor qu’est le parfum, préparé avec amour et passion par le créateur, se retrouve dans les mains de tous.
La production est limitée, faisant naître ainsi un sentiment d’attention particulière, d’exclusivité, de reconnaissance chez l’amateur de grands parfums.
Il aura dans ses mains un parfum qui lui ressemble, quitte à casser sa tirelire.
Faire plaisir à son âme n’a décidément pas de prix.

Une créativité à souhait

Les maisons de parfum de niche travaillent avec le plus souvent des créateurs que l’on appelle “nez”.
Elles leurs font entièrement confiance, leurs soumettent leurs désirs, leurs attentes, les notes olfactives qu’elles désirent retrouver, l’histoire qu’elles aimeraient qu’ils leurs dépeignent à travers ce parfum.
Et le point le plus culminant, est la liberté totale qui est donnée aux créateurs pour l’élaboration de ce parfum.
Cette confiance, ce champ libre va galvaniser les créateurs qui vont naturellement puiser en leurs êtres le meilleur de eux-mêmes.

A la recherche d’exotisme et d’originalité

Les grandes marques se perdant dans des discours financiers, des promesses à l’eau de rose, ce conformisme exacerbé à pousser les parfumeurs indépendants en quête de sincérité à se lancer.
Et par la même occasion, a fait naître l’envie chez les amateurs de parfum de trouver un parfum qui leur correspond vraiment et qui ne répond pas uniquement à des codes marketing que l’on impose à tout un chacun.
Cette recherche d’originalité va imprégner les fragrances des parfumeurs, à laquelle ils accompagneront leur imagination, leur histoire personnelle, parfois même leur intimité.

Les parfumeurs indépendants se délient du joug des maisons de grandes marques.
Le marketing de masse laisse place au marketing poétique qui évite d’engloutir des milliers d’euros dans des campagnes publicitaires.
L’idée est d’abord et avant tout de proposer des idées nouvelles en partant d’une histoire, en demandant à un artiste de l’écrire.
Le parfum est davantage qu’une odeur c’est une œuvre d’art composite.
Ainsi, pour les parfumeurs les deux éléments fondamentaux sont l’histoire et la note olfactive . L’histoire se raconte avec le nom et avec la forme.
La note olfactive c’est la création qu’il faut bien inscrire dans un univers.
Lorsque l’on fait un parfum on tente de projeter une idée globale.
Ce qui signifie qu’il y a des images, des formes, des histoires et tout ça doit faire un ensemble intéressant.
Il s’agit de raconter une histoire .
Donc la forme rend le parfum visible, elle le rend tactile, elle lui donne son existence.

Quand l’Orient embaume l’Occident

Cette créativité, cette recherche d’exotisme, d’originalité, cette audace va amener les créateurs de parfum à s’essayer à des senteurs jusque là inconnues.
Très peu de parfumeurs avaient osé faire le pas, préférant les notes sucrées.
Aujourd’hui plus que jamais la tendance est aux notes boisées, cuirées, ambrées.
L’Orient a conquis l’Occident par ses effluves, et quel parfum suave il est. Ambre, oud, patchouli, rose de Damas, Jasmin, 1001 notes olfactives qui étalent leurs charmes dans les flacons des plus initiés, des conquis, des confirmés.
On pensait que cet enchantement pour le oud, pour ces senteurs orientales, aurait été passager, presqu’éphémère, mais il est bien présent et ne semble pas vouloir s’évaporer.
D’ailleurs la plupart des marques de luxe ont lancé un parfum autour du oud. Note séduisante, capiteuse, véhiculant un imaginaire de mystère, de séduction, de puissance, d’opulence et un brin d’animalité bien que végétal.

On assiste d’ailleurs aujourd’hui au rachat de maisons de niche par de grands groupes de parfum.
Attrait de plus en plus grandissant motivé par le plaisir de détenir une maison aux caractères glorieux et honorifique.
Qui parviendra donc arrivera à dénicher la plus prestigieuse maison ? Telle est la question…
En attendant chez Dar Al Musc, point d’extravagance, le charme, et le raffinement est à la portée de tous.

Eau de toilette prix

Un parfum cher n’est pas forcément un bon parfum.

On croit souvent à tord que plus le parfum coûte cher, meilleur il est.
Or, il n’en est rien, bien au contraire.
Et pourtant c’est ce que les annonceurs défendent bec et ongles.
Coûts des matières premières, conditionnement, emballage, budget marketing, quel est le véritable prix du parfum que vous achetez ?
Dar Al Musc vous met au parfum de ce qui se passe dans les coulisses des grandes marques.

Vendre du rêve

Il est connu de tous qu’un parfum ne se vend pas tout seul.
Il n’y a qu’à voir les spots publicitaires qui nous inondent pour le comprendre.
Rien de tel que la présence d’une star sur une affiche, des éloges souvent fausses car rincées par quelques billets dans les magazines, les annonces à la radio, pour vendre un parfum.
Ces méthodes souvent biaisées, trouvent une certaine crédibilité chez les consommateurs de plus en plus regardants sur le paraître, le rêve, l’abstrait.
Tout est travaillé au millimètre près pour vous faire croire que le produit présenté possède des atouts insoupçonnés.
Si vous regardez de près, ou si vous sentez de près plutôt, vous vous rendrez compte que la plupart des parfums que l’on retrouve sur le marché se ressemblent, à quelques notes près.
On vous prétend faire dans l’exclusivité, mais marketing oblige, peu importe la maison de parfum que vous choisissez, l’effluve est la même, bien trop familière pour ne pas dire éphémère.

Le prix réel d’un parfum

Lorsque l’on regarde les prix affichés dans les parfumeries, on a l’impression que le produit que l’on a en face de soi est un produit de luxe.
C’est juste un sentiment, croyez-nous !
Aujourd’hui ce ne sont pas les matières premières qui coûtent le plus cher aux parfumeurs, mais toutes les dépenses qu’il y a autour.
Le packaging, le people qui va représenter le parfum, la publicité tout autour.
Jamais dans l’histoire du commerce, le budget marketing n’a été aussi conséquent.
Si vous enlevez les taxes et toutes ces charges que l’on vient de mentionner, le prix réel du parfum frôle les 2 voire 3 % du prix affiché en rayon !
Autant dire que ce n’est pas un parfum haut de gamme que vous achetez, mais bien un produit banal maquillé en parfum noble…
Il est donc important que chacun sache qu’en achetant un parfum dans l’ordre de 50 à 100€ qu’il soit une eau de toilette, une eau de parfum, ou un musc, le prix ne reflète en rien la qualité de celui-ci.

Avec Dar Al Musc, vous avez non seulement un parfum de qualité, mais à un prix toujours à la portée de tous.
Point de budget exacerbé dans le marketing, juste des matières premières nobles et un flacon sobre et raffiné.
En somme, un produit qui vous ressemble autant qu’il nous ressemble.