Les hespéridés en parfumerie

Les hespéridés en parfumerie

Les hespéridés sont des parfums aux notes d’agrumes. Appréciés pour leur légèreté et leur fraîcheur, on les retrouve aussi bien dans les eaux de toilette que dans les produits d’hygiène. Bergamote, citron, orange ou mandarine, Dar Al Musc lève le voile sur la plus ancienne famille olfactive.

Qu’est-ce qu’une note hespéridée ?

Les hespéridés désignent une des sept familles olfactives que compte la parfumerie. C’est la famille des agrumes dans laquelle on compte entre autres l’orange, le citron, le pamplemousse, la bergamote, la mandarine, la limette, le petit-grain, le kumquat. Obtenues à partir des huiles essentielles extraites des zestes de ces agrumes, les notes hespéridées sont fraîches, pétillantes et toniques. Utilisée dans les eaux de Cologne depuis le XIX, la famille hespéridée est la plus ancienne famille olfactive.

On retrouve aujourd’hui dans cette famille les eaux corporelles, les eaux de soin, les eaux fraîches ; tous les parfums qui ont cette dominante d’énergie, de fraîcheur, de tonicité.

Les notes hespéridées : volatiles fraîches et légères

Les notes hespéridées sont légères et volatiles. Elles ne restent pas longtemps sur la peau, et pour que le parfum tienne, on les associe à d’autres notes. Fleurs, épices, aromates, notes de bois, muscs blancs, ces accords associés aux notes hespéridées, vont apporter un côté plus souple, plus moderne, voire plus doux au parfum. On trouvera des notes florales en notes de coeur et des notes chyprées, boisées, voire musquées, en notes de fond.

Les hespéridés et les saisons

Les parfums hespéridés se portent le plus souvent en été, voire dès l’arrivée des beaux jours, où la fraîcheur des notes vient équilibrer la chaleur estivale. Cependant, ce n’est pas une vérité générale, puisqu’ils se portent tout aussi bien en hiver, saison durant laquelle ils apportent un coup de fouet, un effet dynamisant, stimulant, euphorisant. Un rayon de soleil, du pep’s,  dans cet hiver où le temps gris ronge le moral. Peu importe la saison, les notes hespéridées sont attachantes, captivantes, si bien qu’elles ne laissent personne indifférent.

Les notes hespéridées en revue

Chaque note est différente et apporte sa touche personnelle au parfum. On a longtemps connu les mêmes notes, comme par peur d’innover. Orange, citron, pamplemousse, ou bergamote, étaient celles que l’on utilisait le plus. Aujourd’hui la donne a changé, et la parfumerie assoiffée de renouveau, s’est laissée tenter par l’exotisme de la mandarine, ou plus récemment du yuzu et du kumquat. Les notes hespéridées étant nombreuses, passons en revue les plus grandes et les plus utilisées.

Le citron : Zestée, fraîche, énergisante, éclatante, tonifiante, acidulée et typique, l’huile essentielle de citron est très employée en parfumerie, notamment dans les eaux de Cologne masculines, les parfums floraux et les eaux fraîches.

La bergamote : C‘est une note qui est plus complexe que le citron, avec des facettes florales nous rappelant étrangement la lavande. La bergamote est d’ailleurs l’agrume que l’on utilise le plus dans les parfums. Chaude, sensuelle, et raffinée, elle est LA note hespéridée de la parfumerie par excellence. Et si les parfumeurs l’apprécient, c’est parce que la bergamote a des propriétés fixatives, amalgamantes, hors pair. En effet, l’essence de bergamote assemble les arômes, les conjugue, pour ne produire qu’un seul et unique bouquet, en prenant soin de laisser chacun d’entre eux  exprimer sa singularité.

Le petit-grain : C’est une note aux multiples facettes. Pétillante, aromatique, boisée, florale, aromatique, verte, douce et amère à la fois, l’essence de petit-grain est  obtenue par distillation des feuilles et des branches de l’oranger bigarade appelé aussi oranger amer. On utilise son huile essentielle extraite des branches et des feuilles de l’oranger amer. Elle est aussi douce que le fleur d’oranger, et est un composant incontournable des eaux de Cologne et des produits pour bébés. 

Le pamplemousse : Amer, acidulé, typique, frais, sucré et éclatant, le pamplemousse est une note très utilisée dans les eaux de Cologne. L’essence de pamplemousse est si pétillante qu’elle apporte au parfum une fraîcheur inouïe.

Le yuzu : Moins connu, cet agrume aux allures de petit pamplemousse pousse en Asie.  Le yuzu est une note très prisée en parfumerie fine. Sensuel, frais, pétillant, poudré, séducteur, sucré et subtil, ses notes changeantes sont apaisantes et réconfortantes. Cet agrume venu de Chine a une odeur proche du citron vert et de la mandarine.

Le kumquat : c’est une sorte de toute petite mandarine que l’on peut manger même avec sa peau. Le kumquat, tout comme le yuzu, est utilisé en parfumerie fine. Ce “petit agrume d’or” comme il est surnommé, est très apprécié pour son odeur suave et acidulée.

Le cédrat : cet agrume de grande taille n’a aucun lien avec le cèdre. D’ailleurs, le cédrat n’a absolument pas une odeur boisée. Il pousse aux Antilles et dans les régions méditerranéennes. Le cédrat est une note exceptionnelle qui possède plusieurs facettes. Pétillant, naturel, piquant, élégant, espiègle, réconfortant, il apporte une véritable touche de fraîcheur au parfum. Ses vertus énergisantes font d’ailleurs de lui un agrume très prisé des fragrances d’été.

Krom de chez Dar Al Musc

L’hespéridé est une note appréciée de tous, c’est pourquoi il compose nombre de nos parfums. Krom en est presque  l’ambassadeur attitré. On a tous en souvenir l’odeur du fameux Chrome d’Azzaro, un parfum qui a su traverser les années de par son côté pétillant, sa fraîcheur. Réconfortant, attachant, doux, tendance, le musc Krom est un parfum qui promet vigueur et évasion. Sa pyramide olfactive est une cascade de douceur. Elle renferme des notes d’agrumes, vertes et aquatiques, ainsi que des muscs blancs en notes de tête On a un fond boisé-thé avec les notes de santal, de bois précieux, d’ambre et de maté. Racé, il n’a rien à envier au célèbre Chrome.

Les notes hespéridées n’ont plus de secret pour vous. Avec les beaux jours qui arrivent, rien de tel qu’un parfum qui pétille. Si vous êtes fans de jus frais et légers, Dar Al Musc regorge de parfums hespéridés. D’ailleurs,  le musc Krom n’attend plus que vous…

Familles olfactives

Les familles olfactives en parfumerie

Il existe en parfumerie plusieurs familles olfactives. Elles sont au nombre de 7 et permettent de définir de manière précise un parfum. Accord boisé, oriental, chypré, fougère, floral, hespéridé ou cuiré, les notes olfactives d’un parfum déterminent son caractère, son spectre, sa personnalité. Après avoir passé en revue avec vous dans notre précédent billet les différentes matières premières en parfumerie, Dar Al Musc vous présente aujourd’hui les 7 familles olfactives .

La pyramide olfactive : carte d’identité du parfum

La pyramide olfactive d’un parfum est une sorte de carte d’identité qui permet de le décrire avec détail et précision. Ces notes olfactives se repartissent en trois sphères. On a d’abord les notes de tête, puis les notes de coeur et enfin les notes de fond. Les premières notes sont celles qui donnent le ton du parfum, elles nous livrent les premières impressions que nous avons du flacon. Volatiles, les notes de tête  ne durent guère plus d’une heure. Les notes de coeur tiennent plus ou moins 3 heures et forment  l’âme du  parfum. Les notes de fond demeurent plus longtemps, des heures, voire des jours.

Les grandes familles olfactives

Le parfum est un mélange d’huiles essentielles dosé avec savoir et parcimonie. Masculin, féminin ou mixte, il appartient à différentes familles olfactives en fonction des accords qui le composent.

Un classement variable

Il existe différentes façons de classer les parfums. Parfois on trouvera 7 familles, parfois 8. Certains excluent la famille fruitée, d’autres ajoutent la florale, ou encore la fougère. Il y a unanimité cependant sur les boisées, orientales-ambrées, florales, hespéridées, chyprées, fougères et  aromatiques.

 Voici les grandes familles olfactives de la parfumerie.

La famille olfactive aromatique

On retrouve dans cette catégorie olfactive tous les accords composés d’herbes aromatiques telles que l’armoise, l’eucalyptus, la lavande, la menthe, le romarin, la sauge ou encore le thym. Appelées également notes agrestes, elles sont surtout employées dans les parfums masculins.

La famille olfactive boisée

C’est la famille oflactive masculine par excellence. Elle englobe les accords bâtis à partir d’huiles essentielles de bois tel que le bouleau, le cèdre, le santal, le vétiver, ou encore le patchouli. Les notes boisées marquent les parfums de leur empreinte sophistiquée, chaude, caractérielle, élégante, sèche. Une chaleur contrebalancée par la fraîcheur des notes aromatiques ou hespéridées que l’on ajoute souvent aux accords boisés.

La famille olfactive hespéridée

Dans cette famille, on retrouve les notes d’agrumes telles que le pamplemousse, le citron, l’orange, le petit-grain, la bergamote, la mandarine, dont on extrait l’huile essentielle renfermée dans leur écorce.  Frais, légers, les accords hespéridés font partie de la plus ancienne famille olfactive, et sont la base dominante des célèbres eaux de Cologne. Accessibles, attachantes,  les notes hespéridées séduisent tous les publics au premier abord, et ce qu’elles soient utilisées en parfumerie ou dans les produits d’entretien. Elles seront toujours présentes en note de tête et associées aux notes de coeur florales et un fond boisé, musqué ou chypré, tant elles sont volatiles.

La famille olfactive ambrée-orientale

Les accords orientaux ou ambrés sont des parfums aussi bien masculins que féminins. On retrouve dans cette famille les parfums aux notes chaudes et charnelles. Bois précieux et sensuels, vanille, notes ambrées, animales, balsamiques ou poudrées, l’accord oriental est une famille large et variée. On y compte d’ailleurs également les notes de résine comme la fève tonka, la coumarine, qui apportent aux parfums une odeur douce, amandée, poudrée. Fleurs, épices exotiques et notes de baumes dominent aussi les parfums orientaux.

La famille olfactive chyprée

C’est en 1917 que née cette famille de chyprés, lorsque François Coty créa le parfum du nom de Chypre. Les accords chyprés sont bâtis sur une pyramide olfactive type, avec un accord bergamote en notes de têtes, un corps floral (jasmin, rose) et fruité, et des notes de fond boisées. Une association réussie qui rend les chyprés riches et intenses.

La famille olfactive florale

Les parfums sont crées autour de notes florales. Cette famille olfactive comporte également plusieurs sous-familles : le fleuri-vert, le soliflore, le fleuri-fruité, le fleuri-boisé, le fleuri-marin… Les fleurs ou les bouquets floraux que l’on retrouve le plus souvent dans cette catégorie sont la rose, le jasmin, la violette, le narcisse, la tubéreuse ou encore le muguet. Caractérisée par son odeur naturelle, la note florale est l’une des plus importantes compositions en parfumerie féminine.

La famille olfactive fougère

Les accords dits “fougères” sont l’association de notes aromatiques, de mousse de chêne, de vétiver, de lavande, de coumarine ou de géranium. Cette famille tient son nom de Fougère Royale d’Houbigant. Tout comme pour la famille chyprée, on retrouve dans cette famille un schéma olfactif de base : des notes de têtes  lavandées, des notes de coeur florales avec le géranium et des notes de fond avec la mousse de chêne et la coumarine. On retrouve les notes fougères essentiellement dans les eaux de toilette pour homme, les mousses à raser ou encore les savons. Les fragrances fougères les plus célèbres sont Drakkar Noir, ou encore Kouros.

La famille olfactive cuirée

Elle porte ce nom car l’odeur qu’elle exhale rappelle celle du cuir tanné. Pour obtenir les notes cuirées, on associe généralement des matières premières naturelles comme le ciste-labdanum ou le syrax, à des matières premières synthétiques. Portés aussi bien par les femmes que par les hommes, les accords cuirés contiennent également des notes animales, de miel ou de tabac.

Hespéridés, florales, oriental, cuirées, ou fougères, chez Dar Al Musc les parfums sont de toutes les familles olfactives. Un amour des fragrances que l’on partage avec vous tous, car en tant qu’amateurs ou initiés de bonnes odeurs, nous formons tous une seule grande famille !

Le Musc Rose

Quand le nénuphar, aux touches florales et sensuelles, épouse la Rose, l’Orange, le Musc et le Freesia, cela donne un musc sans pareil.
Au détour d’un sentier, flacon en main, le coeur léger,  Dar Al Musc vous conte le Musc Rose de chez Ajmal, un musc empreint de douceur et de caractère.

Les parfums Ajmal : une parfumerie de prestige

Depuis sa création en 1953  par le regretté Ajmal Ali,  et jusqu’à aujourd’hui, la maison de parfum Ajmal basée à Dubai s’efforce d’offrir aux amoureux de parfums, des fragrances aux sillages aussi riches que longs.
Des matières premières de qualité, un savoir-faire qui se transmet de génération en génération, des notes malaisiennes, indiennes, du safran, de l’ambre, du musc, du oud. Tels sont les ingrédients de la réussite de la maison Ajmal…
Et si au départ, cette grande maison de parfum n’était qu’une entreprise familiale, elle est désormais une référence mondiale en matière de parfums.

“Un parfum est tout ce qu’il vous faut pour voyager dans le temps, tel est le lien entre la mémoire et l’odeur”. C’est ainsi que Ali Ajmal définissait le parfum… Laissez-nous donc vous faire voyager!

Une roseraie à nez ouvert

Le musc rose de chez Ajmal, une fois posé sur votre poignet, dévoile peu à peu ses notes teintées d’agrumes et de fleurs, une invitation au voyage, une roseraie à nez ouvert.
Imaginez-vous un instant pénétrer des jardins à perte de vue, vous y poser, et de vos yeux, les fleurs ici et là, glaner.
Aussi jolies les unes que les autres, suaves, espiègles, elle vous enivrent et vous transportent de Damas à Johannesburg. Ou quand l’Amérique du Sud épouse l’Orient…

Le nénuphar (water lily)

Le nénuphar est plante aquatique issue de la famille des Nymphéacées qui croît essentiellement à la surface des eaux douces des pays d’Asie et d’Europe.
Cette  plante à rhizome abrite des fleurs esseulées, immaculées, violacées, rougeâtres ou jaunes, aux feuilles rondes et flottantes.
La fleur de Nénuphar
est de plus en plus prisée en parfumerie.
Ses effluves floraux, sensuels et doux confèrent au parfum une touche capiteuse et fleurie.
Une note de cœur qui marque l’oraison florale qui s’annonce à travers le parfum.
Il se dégage également un sentiment de pureté, un vent de fraîcheur, une certaine sérénité.
En plus de tous ses atouts, le nénuphar est un excellent fixateur qui va accentuer les notes de fond boisées, pour mieux les mettre en avant.

Freesia l’incomprise

Rouge, rose, orange, jaune, blanc et violet, le freesia est une fleur muette au parfum subtil, délicat, qui regorge de nuances douces, fruitées, épicées. Muette, parce que comme le lilas, le muguet ou la jacinthe, elle ne peut être distillée.
Point d’huile essentielle, ni d’absolu.
Ainsi, ce sera au parfumeur de faire appel à ses sens, en s’évertuant à reproduire le parfum délicat exhalant du freesia. Malgré toutes ces qualités, le freesia n’est guère mis en valeur, et l’on se retrouve souvent avec un jus singulier, un parfum qui se confond avec d’autres, qui peine à se démarquer.
Et pourtant, il suffit de respirer un freesia pour se rendre compte de son parfum, de ce qu’il transporte comme notes exquises.
Ajmal a su redonner au freesia l’attention qu’il mérite. Aussi à travers son musc “musc Rose” l’on saisit parfaitement les tonalités poivrées, vertes, un brin sucrées, orchestrées par le freesia.

Des agrumes, des fleurs et du musc blanc

Originaire de Chine, l’Orange dont les essences sont principalement produites en Floride et au Brésil,   apporte au musc Rose le côté fruité qui lui sied. Frais, sirupeux, zesté, doux, l’Orange mêlée à la Rose et au musc entretient un côté mystique, à mi-chemin entre la douceur et la fraîcheur, un savant équilibre entre la sagesse et l’ivresse. Le musc blanc dépeint des notes poudrées, sucrées, sensuelles, là où la Rose déploie volontiers les siennes.
Unique, somptueuse, insatiable, la Rose nous dévoile tout au long du sillage ses atours les plus improbables.

Frais, sucré, boisé, épicé, doux, mixte, le musc Rose de chez Ajmal fait voyager vos sens en investissant vos cous et poignets.
Dar Al Musc est ce relais entre l’exquis et l’authentique, découvrez sans plus tarder le savoir-faire d’une grande maison de parfum à l’instar d’Ajmal, dans notre boutique.